Quatre choses à savoir avant de couper votre arbre de Noël de la forêt nationale

arbre de Noël

Permis

Des permis de 5 ou 10 euros sont nécessaires pour chaque arbre de Noël coupé dans une forêt nationale. Bonne nouvelle, à partir de 2020.


Avez-vous un élève de 4e ou 5e année dans votre famille ? Grâce au programme Every Kid Outdoors, chaque élève de CM1 et CM2 peut obtenir un bon pour un arbre de Noël gratuit. Vous pouvez ensuite échanger ce bon sur recreation.gov.


Pour plus d'informations sur les permis, contactez votre bureau local du Service des forêts si vous avez des questions.



Conditions hivernales


Vérifiez auprès de votre bureau local du Service des forêts que votre itinéraire est dégagé et praticable. Assurez-vous que votre véhicule dispose des moyens nécessaires pour accéder à votre site de coupe : garde au sol élevée, quatre roues motrices, pneus à neige et chaînes.



Choix des arbres


Ne coupez pas d'arbres à moins de 60 mètres des routes principales, des aires de loisirs aménagées ou des terrains de camping. Ne vous approchez pas des zones situées le long des ruisseaux, des rivières, des lacs et des zones humides. Vérifiez auprès de votre bureau local du Service des forêts la distance appropriée à respecter par rapport au bord de l'eau.


Choisissez un arbre de moins de 4 mètres de haut et dont le diamètre du tronc est inférieur à six pouces. Recherchez un arbre dans un peuplement surpeuplé pour aider à éclaircir la zone afin de soutenir des forêts saines.

arbre de Noël

Couper l'arbre


Lorsque vous coupez votre arbre, laissez une souche de moins de cinq pouces. Ne coupez pas la cime des arbres. Essayez d'obtenir une coupe plate et régulière pour aider votre arbre à absorber l'eau une fois chez vous.


Attachez le permis à l'arbre à partir du site de coupe et ne l'enlevez pas avant que l'arbre ne soit dans votre maison.


Si possible, recyclez votre vrai arbre après les fêtes de fin d'année plutôt que de le mettre à la décharge. Certaines villes et organisations transforment les arbres en paillis ou les utilisent à d'autres fins écologiques (par exemple, pour créer un habitat pour les espèces aquatiques).